Exposition de photographies
Théâtres urbains de Geoffroy Mathieu

 
 

Inauguration le 5 septembre à Toulouse, Foix & Cahors…

… à 11h à Toulouse, rdv allée des Justes des Nations (accès par l’entrée Jardin des plantes et du Muséum de Toulouse, 35 allées Jules Guesde),

… à 17h30 à Foix, rdv à l’Estive pour une déambulation avec la compagnie de théâtre de rue Pipototal,

& à 18h à Cahors, rdv square Jouvenel (accès depuis les allées Fénelon).

 

Lieux de l’exposition

Albi Parc Rochegude
Cahors Square Jouvenel, allées Fénelon
Foix Sur les façades de maisons du centre ville
Montauban Cloître des Carmes et ancien collège
Cœur et coteaux du Comminges Exposition en format numérique projetée dans les communes de la 5C
Toulouse Allée des Justes des Nations
(accès : entrée Jardin des plantes / Muséum de Toulouse, 35 allées Jules Guesde)
C’est avec un regard emprunté aussi bien au passant qu’à l’habitant que le photographe Geoffroy Mathieu a arpenté six territoires du Dialogue métropolitain de Toulouse pour explorer la diversité des patrimoines qui caractérisent l’Occitanie. Qu’ils soient urbains ou ruraux, exceptionnels ou quotidiens, modestes ou monumentaux, historiques ou contemporains, leurs richesses contribuent au théâtre de la vie quotidienne.

 

Cahors, Bistro de Lisa, Boulevard Léon Gambetta, mai 2018

 

Si la familiarité historique entre la photographie et le patrimoine peut ici être invoquée, elle doit l’être moins sur le registre de la tradition que sur celui de l’actualisation. En effet, ces clichés ne sont pas des portraits d’objets précieux mais plutôt des images de dialogues : dialogues que ces derniers entretiennent avec leurs contextes, qui contribuent à définir leur identité patrimoniale et qui surtout leur donnent une valeur d’usage. C’est justement la valeur d’usage de ces objets et autres signes de patrimoine qui interroge particulièrement le photographe. Par la mise en scène des éléments qu’il intègre dans son cadre, par la figuration des usagers des lieux qu’il scénarise, par les matières et lumières si particulières des ambiances occitanes qu’il met en valeur, il les montre comme autant d’éléments d’un décor qui accueille les actes de nos vies.

Et regardant la ville comme un théâtre pour comprendre quels rôles jouent aujourd’hui ces formes héritées et choisies, il perçoit parfois la mince frontière qui sépare une valorisation raisonnée par l’usage qui fait de tel ou tel élément un décor acteur du théâtre urbain, d’une mise en décor qui transforme une architecture, une place, une rue ou encore un jardin en élément de décoration.

Ces photographies s’attachent à documenter la richesse du patrimoine de ces territoires, c’est-à-dire leurs diversités mais aussi l’actualité des valeurs qui leur sont attachées. À rebours des clichés, elles visent à questionner le regard que nous portons sur lui, le statut et la place que nous lui accordons et par là, l’histoire commune que nous lui demandons d’incarner et de véhiculer.

Vue 3D de la scénographie proposée par l’AAI à Toulouse

L’Atelier d’Architecture Itinérant (AAI) est un collectif de quatre architectes qui construit ses projets en favorisant les ressources existantes disponibles (humaines, matérielles et environnementales).
Pour la Biennale 2018 à Toulouse Métropole, l’atelier développe un concept de « Scénographie à donner »  à partir de matériaux bruts et locaux, faciles à réemployer.

 

Albi

Parc Rochegude

Cahors

Square Jouvenel

Foix

Centre-ville

Montauban

Cloître des Carmes

Montauban

Ancien Collège

Tarbes

Allée des Justes de la Nation, en face du Muséum d’histoire Naturelle au Jardin des Plantes